Nous utilisons des fichiers témoins (cookies) afin de personnaliser votre expérience. En continuant votre navigation sur ce site, vous consentez à leur utilisation.

En savoir plus J’accepte

imq ambassadeurs
Texte sur l'image: Non

Formation scaphandre autonome et non autonome - 1410h

Le programme d’attestation d’études collégiales (AEC) Plongée professionnelle (ELW.08) est d’une durée d’un an et vise la formation de scaphandriers aptes à travailler sur des chantiers sous-marins. Chaque cohorte compte 12 étudiants. Pour exercer leur profession, les scaphandriers doivent posséder des habiletés et des techniques spécialisées dans plusieurs métiers de la construction (soudage, menuiserie et bétonnage) et savoir travailler sur des structures immergées nécessitant des travaux sous-marins. Ce programme permet aux étudiants d’obtenir les deux certifications : plongée autonome et non autonome. Il est reconnu par le Conseil de certification des plongeurs du Canada (CCPC)/Diver certification board of Canada (DCBC).

 

Au terme de cette formation, les diplômés seront en mesure :

  • d’appliquer les techniques de plongée avec équipements autonomes et non autonomes;
  • d’utiliser les principes, les méthodes et les techniques de base pour inspecter visuellement des structures immergées;
  • d’utiliser les techniques, les outils et les équipements pour réaliser des travaux sous-marins;
  • de procéder au sauvetage d’un plongeur, d’intervenir lors d’accidents de plongée et de dispenser les premiers soins;
  • d’opérer un caisson hyperbare et de prodiguer un traitement à la suite d’un accident de plongée;
  • d’observer et d’appliquer les règles de santé et de sécurité au travail selon celles utilisées dans le secteur de la construction (ASP Construction);
  • d’intervenir sur les barrages hydroélectriques (formation santé et sécurité sur les chantiers d’Hydro-Québec);
  • de travailler pour la Commission de la construction du Québec (carte occupation CCQ);
  • de renflouer des navires et d’autres structures immergées;
  • de conduire de petites embarcations (BON) et de communiquer par radio selon les procédures établies par Industrie Canada (CRO-M).  

 

Perspectives professionnelles et profil de sortie

Les scaphandriers exercent un métier passionnant et chaque jour leur réserve un nouveau défi. Ils doivent fréquemment travailler dans des lieux inusités avec des conditions peu communes comme les eaux très froides, la glace, les espaces confinés, les eaux contaminées, les sites présentant un différentiel de pression ou de mauvaises conditions de visibilité.  Ils sont appelés à travailler dans les secteurs de la construction et du génie civil, mais également à exécuter des travaux tels que l’inspection des structures et le renflouage d’épaves.

Les structures immergées sur lesquelles des travaux sous-marins peuvent être effectués sont nombreuses et diversifiées. On trouve parmi celles-ci des installations portuaires, des centrales, des ouvrages hydrauliques tels que des barrages, des évacuateurs, des déversoirs, des digues, mais aussi des canalisations, des quais, des navires, des ponts, des réservoirs, des silos, etc.
La formation offerte est adaptée à la réalité et à l’environnement québécois et permet aux diplômés de travailler dans les milieux marins et fluviaux, ainsi que dans les lacs et les réservoirs de toutes sortes, et ce, en toute saison.

 

Normes

Le programme de formation en plongée professionnelle répond à la norme CSA-Z275 ainsi qu'aux normes des différentes entités chargées de baliser et de contrôler cette profession et l'industrie.

Reconnu par:

  • Conseil de certification des plongeurs du Canada (CCPC / DCBC)
  • Commission des normes, de l’équité et de la santé et sécurité du travail (CNESST)
  • Commission de la construction du Québec (CCQ)
  • Hydro-Québec (pour les travaux effectués sur ses installations)

 

Les employeurs

Entreprises de génie civil ou de construction, entrepreneurs généraux, compagnies de transport ou de construction maritimes, fonction publique (ministères, sociétés d’État, etc.), compagnies d’exploration et d’exploitation gazière et pétrolière, compagnies d’inspection sous-marine (barrages, quais, prises d’eau, etc.), Hydro-Québec, Parcs Canada.