imq ambassadeurs
Texte sur l'image: Oui

Le conseil d’administration de la Fondation de l’Institut maritime du Québec annonce la nomination de M. Daniel Dion à titre de président de sa fondation, succédant à Mme Geneviève Allard.

M. Dion a assuré la direction de l’Institut maritime du Québec (IMQ) entre 2013 et 2019. Il était également administrateur de la fondation durant cette période. Notons que ce changement de présidence vise à répondre à la volonté de Mme Allard de poursuivre sa contribution tout en allégeant les responsabilités liées à son engagement ainsi qu’au désir de M. Dion de s’impliquer à titre de bénévole pour soutenir l’IMQ par le biais de sa fondation.

 « La Fondation de l’IMQ joue un rôle primordial dans la mission de l’IMQ et je suis heureux de pouvoir m’y impliquer à nouveau, mais avec un chapeau différent. J’ai contribué à la mise en œuvre et au lancement de la Campagne majeure de la fondation à titre de directeur de l’IMQ et c’est un plaisir de poursuivre cette collaboration en assumant le rôle de président afin d’aider la fondation à atteindre son objectif de 2,5 M$ d’ici 2024 » explique M. Dion.

« La somme de plus de 1,7 M$ recueillie à ce jour dans le cadre de la campagne majeure est remarquable, et je suis fière d’avoir contribué à rassembler tous nos partenaires depuis 2019. Je suis prête à passer le flambeau de la direction des opérations à un collègue qui a à cœur, tout autant que moi, la mission de la fondation et les objectifs de notre campagne » explique Mme Geneviève Allard.

Soulignons qu’une nouvelle mesure annoncée par Québec, Placements Cégeps, effective à compter de cette année, permettra à la fondation de recueillir 0,75 $ pour chaque dollar de don amassé. Une enveloppe de 5 M$ est prévue au déploiement du programme en 2022-2023 et au total, 45 M$ y seront injectés d’ici 2026-2027, au profit des fondations du réseau collégial. Une nouvelle favorable dans le contexte où la sollicitation de dons majeurs est toujours en cours dans le cadre de la campagne.

Les sommes amassées par la fondation visent quatre grands projets, dont l’amélioration du milieu de vie des étudiants, l’augmentation du fonds de bourses d'études, la promotion des carrières maritimes ainsi que le perfectionnement par les voies de la recherche, du développement et de l’innovation. « La fondation appuie activement les projets inclus dans les axes de la campagne et, plus que jamais, nous souhaitons soutenir les projets pédagogiques qui permettent à la relève de vivre des expériences enrichissantes et qui répondent aux aspirations des nouvelles générations », précise M. Dion.

En ce sens, la Fondation de l’IMQ invite l’ensemble de la communauté à contribuer à deux projets de mobilité étudiante prévue au printemps 2023. En effet, deux groupes IMQuois s'envoleront dans quelques mois pour des aventures uniques à thématique maritime : Cap sur le Panama, un séjour linguistique et culturel et un séjour exploratoire universitaire et industriel en architecture navale en Scandinavie et aux Pays-Bas. Des dons dirigés peuvent être versés pour ces projets via le site sécurisé de la fondation.
Pour en savoir plus sur la Fondation de l’IMQ et ajouter votre don à sa toute première campagne majeure, visitez le site fondation.imq.ca. Avec votre aide, nous parviendrons à atteindre notre objectif.

À PROPOS DE LA FONDATION DE L'INSTITUT MARITIME DU QUEBEC
Née du désir de bâtir une école nationale de marine francophone et forte, la Fondation de l'Institut maritime du Québec recueille depuis 1980 des dons auprès d'individus, d'organismes et d'entreprises afin de perpétuer la mission d'enseignement et de recherche de l'Institut maritime du Québec (IMQ) et ainsi répondre aux besoins changeants de l'industrie maritime et du transport. Ensemble et unis vers un seul objectif, la Fondation et l'IMQ partagent une même vision : former la main-d'œuvre de demain afin qu'elle soit prête à relever les défis de l'industrie maritime. Pour ce faire, nous entendons miser sur les ressources du milieu, nos valeurs communes et notre capacité à nous adapter et à innover.

Voir le communiqué