imq ambassadeurs
Texte sur l'image: Oui

À la suite de la mobilisation tenue ce matin devant l'Institut maritime du Québec (IMQ) visant le soutien aux victimes de violences à caractère sexuel, la direction de l’IMQ partage la volonté de mieux protéger les membres de la communauté collégiale. En ce sens, il a été convenu hier, en rencontre avec l’Association générale étudiante de l’IMQ (AGEIMQ), d'intensifier les collaborations et d'échanger afin d’améliorer les pratiques et façons de faire.

Au cours des deux dernières années, l'IMQ a déployé une série de mesures pour prévenir les situations de violence à caractère sexuel. En plus de mettre en œuvre la nouvelle Politique collégiale visant à prévenir et à combattre les violences à caractère sexuel, l'Institut est allé au-delà des exigences. Les actions portent notamment sur la bonification des services et l’ajout des ressources au sein de l’équipe de soutien psychosocial afin d'offrir un service 24/7, en favorisant un environnement où l’élève est accueilli sans jugement et en toute confidentialité.

Pour répondre aux particularités du milieu maritime, un comité local de prévention et de sensibilisation aux violences à caractère sexuel a aussi été créé à l’automne 2020 réunissant les membres de la direction, des représentants de tous les corps d’emploi et de l’association générale étudiante.

La direction est d’avis qu’aucun élève ne devrait avoir à choisir entre son parcours scolaire et son sentiment de sécurité. Notre politique adoptée en décembre 2018 fait l’objet de révision en continu afin de mieux répondre à toutes les situations auxquelles nous avons, nous sommes et nous serons confrontés. La situation vécue à l’IMQ l’est aussi par d’autres institutions d'enseignement. Elle montre les limites des moyens dont disposent les établissements pour l’accompagnement des élèves dans des situations hors de notre cadre décisionnel et impliquant les autorités.

Voir le communiqué