imq ambassadeurs

Historique

Autrefois nommé École de marine de Rimouski, l'Institut maritime du Québec est inauguré le 24 mai 1944 par le ministre fédéral des transports, J. E. Michaud. L'École de marine est alors administrée par l'École des arts et métiers, qui est elle-même chapeautée par la Corporation du Séminaire Saint-Germain de Rimouski. La première rentrée scolaire a lieu en septembre 1944. Le premier directeur et lieutenant de l'École est Jean Bernatchez de la Marine royale canadienne.

Dès ses débuts, l'École de marine de Rimouski offre trois cours réguliers, sanctionnés par trois différentes certifications. Il y a d'abord la formation en navigation, qui prépare aux brevets de capitaine, premier officier et second officier au long cours. La deuxième formation est en mécanique. Elle prépare aux brevets de mécanicien de quatrième, troisième, deuxième et première classes. La troisième formation, offerte à partir de 1944, prépare les candidats à l'obtention d'un premier brevet de service côtier. Il s'agit d'un cours abrégé pour ceux qui ont déjà effectué du temps de mer.

Le 6 mai 1950, Rimouski est le théâtre d'un incendie majeur qui détruit l'École de marine. L'École est reconstruite aussitôt et les nouveaux locaux sont disponibles une année plus tard, soit en 1951.

C'est à partir de 1958 que l'École de marine de Rimouski devient l'Institut de marine du Québec. 

 

la mission

À la mission générale du Collège de Rimouski s’ajoute celle, plus spécifique, de l’Institut maritime du Québec :

  • Assurer la formation et le perfectionnement de la main-d’œuvre travaillant dans tous les domaines reliés à la mer;
  • Réaliser son mandat d’enseignement en logistique du transport;
  • Assumer ses fonctions de recherche pédagogique et didactique;
  • Répondre aux besoins de formation continue dans ses champs d’expertise;
  • Proposer, dans la mesure de ses ressources et de celles d’Innovation maritime, des activités de recherche et d’aide à l’entreprise ainsi que son savoir-faire en matière de coopération internationale;
  • Promouvoir l’enseignement interordres dans ses champs d’expertise.

la vision

Forts du statut d’école nationale de l’Institut maritime du Québec, tous ensemble et unis vers un seul objectif, nous partageons une même vision, soit celle de former la main-d’œuvre de demain afin qu’elle soit prête à relever les défis de l’industrie maritime. Pour ce faire, nous entendons miser sur nos ressources, nos compétences, nos valeurs et notre capacité à nous adapter et à innover.
 

 

Formation de qualité

Les enseignements donnés à l'Institut maritime du Québec sont conformes aux normes de la formation collégiale du ministère de l’Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, ainsi qu'aux exigences de Transports Canada pour les programmes qui le nécessitent.

Afin de maximiser les apprentissages, l'Institut met à la disposition des élèves des équipements de pointe comprenant des laboratoires informatiques, des ateliers bien aménagés, un bassin de plongée ainsi que des simulateurs de navigation, de salle des machines et de communications maritimes.

Le personnel hautement qualifié de l'IMQ participe également à sa réputation et à son rayonnement au Canada et ailleurs dans le monde.

 

Apprentissage concret grâce aux stages

Bien branché sur les besoins du marché du travail, I'IMQ propose, pour la plupart de ses programmes, des formations incluant des stages. Orchestrée en partenariat avec l'Institut maritime du Québec (IMQ) et l'industrie, la formule est gagnante pour tous les intervenants - entreprises, élèves et maison d'enseignement -, car elle contribue à l'amélioration de la qualité des apprentissages tout en permettant aux élèves d'évoluer dans leur futur milieu de travail.

Dans le cadre particulier des stages prévus dans les programmes Navigation et Techniques de génie mécanique de marine, I'IMQ possède des ententes avec plus de 30 compagnies maritimes qui facilitent l'accueil des stagiaires au sein de leur équipage. Ces stages se déroulent en mer sur différents types de navire et sont d'une durée totale de 10 à 12 mois selon le programme choisi. Répartis tout au long de la scolarité, ils sont réalisés durant l'année scolaire et pendant l'été. Les stages s'effectuent en priorité en eaux canadiennes. Dans certaines circonstances, les stages peuvent aussi être réalisés à l'international. Les élèves reçoivent des allocations de stage et sont également nourris et logés.

Finalement, le programme Technologie de l'architecture navale répond aux besoins de l'industrie et des élèves en favorisant aussi la participation à des stages en entreprise.

 

Encadrement personnalisé

Différents centres d'aide sont également accessibles aux élèves qui souhaitent approfondir leurs apprentissages : le Centre d'aide en français (Cédille), le Centre d'aide et de dépannage en mathématiques, le Centre d'aide en électricité, le Centre d'aide en anglais (Drop-in Center) et le Centre d'entraide par les pairs (Le Phare).

Finalement, les élèves de l'IMQ bénéficient aussi de services-conseils personnalisés : aide pédagogique, aide financière, aide personnelle, intervenante sociale, service de placement, etc.