imq ambassadeurs

AEC Plongée professionnelle autonome -  420 h

Cette formation vise la certification en vue d’effectuer des plongées à l’aide de réserves d’air limitées, en bouteille, en répondant aux normes de la Commission des normes, de l’équité et de la santé, sécurité au travail (CNESST).

L’AEC permet d’effectuer des activités telles que la pêche en plongée, le soutien aux activités scientifiques et la production photographique et cinématographique.

Vous souhaitez plutôt apprendre les techniques en travaux sous-marin (soudage, coffrage, découpage, inspection, renflouage, etc.) ? 

Consultez la formation AEC Plongée professionnelle - 1350 h

 

Détails de la formation à venir.

Pour être admissible à ce programme, la personne doit être titulaire d’un diplôme d’études secondaires, ou d’un diplôme d’études professionnelles ou posséder une formation jugée équivalente lui permettant de s’inscrire à un programme de niveau collégial.

Conditions particulières

  • être âgée de 18 ans ou plus;
  • détenir un certificat de plongée récréative de niveau 1;
  • détenir un permis de classe A (certification de qualification en plongée subaquatique récréative);
  • détenir un certificat médical émis par un médecin spécialiste en plongée;
  • avoir une expérience de 20 plongées récréatives en eaux libres, inscrites au carnet de plongée et endossées par le partenaire de plongée;
  • satisfaire aux exigences de qualification du processus de sélection.

Aptitudes spécifiques :

  • être en excellente condition physique;
  • faire preuve de dextérité;
  • avoir une bonne capacité d’analyse;
  • avoir une tolérance à l’inconfort;
  • aimer travailler en équipe et dans des environnements difficiles;
  • posséder une certaine force physique;
  • aimer relever des défis.

Fondé en 1994, le Centre de formation en plongée professionnelle (CFPP) est le seul endroit au Canada où l’on offre des formations qualifiantes et du perfectionnement en plongée et en travaux sous-marins. Le Centre dispose d’ailleurs d'installations uniques en Amérique du Nord. Il regroupe un bassin muni d’une fosse cylindrique d’une profondeur de 20 mètres, une plate-forme mobile permettant de familiariser progressivement les étudiants avec le travail à diverses profondeurs, deux cloches de plongée et un pont roulant d’une capacité de 8 tonnes. Le CFPP abrite également un laboratoire spécialisé, une chambre hyperbare, des ateliers de travail ainsi que des salles de classe. Il compte aussi deux autres bassins intérieurs, dont un voué à la soudure en immersion et dispose d’équipements transportables permettant d’effectuer des plongées dans différentes conditions de température et de visibilité. Toutes ces installations permettent d’assurer la qualité des formations en plus de réagir aux demandes de formations venant de l’industrie.

La formation AEC Plongée pROFESSIONNELLE - 1350h

Le programme d’attestation d’études collégiales (AEC) Plongée professionnelle (ELW.08) est d’une durée d’un an et vise la formation de scaphandriers aptes à travailler sur des chantiers sous-marins. Chaque cohorte compte 12 étudiants. Pour exercer leur profession, les scaphandriers doivent posséder des habiletés et des techniques spécialisées dans plusieurs métiers de la construction (soudage, menuiserie et bétonnage) et savoir travailler sur des structures immergées nécessitant des travaux sous-marins.

Vous souhaitez plutôt obtenir la certification en vue d’effectuer des plongées à l’aide de réserves d’air limitées (en bouteille) ?

Consultez la formation AEC Plongée professionnelle autonome - 420 h

 Au terme de cette formation, les diplômés seront en mesure :

  • d’appliquer les techniques de plongée avec équipements autonomes et non autonomes;
  • d’utiliser les principes, les méthodes et les techniques de base pour inspecter visuellement des structures immergées;
  • d’utiliser les techniques, les outils et les équipements pour réaliser des travaux sous-marins;
  • de procéder au sauvetage d’un plongeur, d’intervenir lors d’accidents de plongée et de dispenser les premiers soins;
  • d’opérer un caisson hyperbare et de prodiguer un traitement à la suite d’un accident de plongée;
  • d’observer et d’appliquer les règles de santé et de sécurité au travail selon celles utilisées dans le secteur de la construction (ASP Construction);
  • d’intervenir sur les barrages hydroélectriques (formation santé et sécurité sur les chantiers d’Hydro-Québec);
  • de travailler pour la Commission de la construction du Québec (carte occupation CCQ);
  • de renflouer des navires et d’autres structures immergées;
  • de conduire de petites embarcations (BON) et de communiquer par radio selon les procédures établies par Industrie Canada (CRO-M).  

Télécharger la Grille de cours (à venir)

Perspectives professionnelles et profil de sortie

Les scaphandriers exercent un métier passionnant, mais doivent travailler dans des conditions difficiles. Les eaux très froides, la glace, les espaces confinés, les eaux contaminées, les sites présentant un différentiel de pression ou de mauvaises conditions de
visibilité font partie de leur quotidien. Ils seront appelés à travailler dans le secteur de la construction, mais également à exécuter des travaux tels que l’inspection des structures et le renflouage d’épaves.

Les structures immergées sur lesquelles des travaux sous-marins peuvent être effectués sont nombreuses et diversifiées. On trouve parmi celles-ci des installations portuaires, des centrales, des ouvrages hydrauliques tels que des barrages, des évacuateurs, des déversoirs, des digues, mais aussi des canalisations, des quais, des navires, des ponts, des réservoirs, des silos, etc.
La formation offerte est adaptée à la réalité et à l’environnement québécois et permet aux diplômés de travailler dans les milieux marins et fluviaux, ainsi que dans les lacs et les réservoirs de toutes sortes, et ce, en toute saison.

Normes

Le programme de formation en plongée professionnelle répond aux normes des différentes entités chargées de baliser et de contrôler cette profession et l’industrie.

Reconnu par :

  • Conseil de certification des plongeurs du Canada (CCPC / DCBC)
  • Commission des normes, de l’équité et de la santé et sécurité du travail (CNESST)
  • Commission de la construction du Québec (CCQ)
  • Hydro-Québec (pour les travaux effectués sur ses installations)
  • Norme CSA-A275.5-05 

Les employeurs

Entreprises de génie civil ou de construction, entrepreneurs généraux, compagnies de
transport ou de construction maritimes, fonction publique (ministères, sociétés d’État, etc.), compagnies d’exploration et d’exploitation gazière et pétrolière, compagnies d’inspection sous-marine (barrages, quais, prises d’eau, etc.), Hydro-Québec, Parcs Canada.