Les fonctions logistiques

La logistique du transport, c’est…

Le milieu des affaires vit une période de mutations rapides à l’échelle de la planète. La mondialisation et les développements technologiques sont en train de remodeler le visage du commerce international.

Pour être compétitives dans ce nouveau monde, les entreprises doivent répondre rapidement et efficacement à la demande croissante. L’optimisation de cette réponse est largement tributaire de la logistique du transport, une discipline moderne rapidement devenue le nerf de la compétitivité à l’échelle mondiale pour une entreprise.

Ayant pour but de coordonner toutes les activités d’une entreprise liées à la circulation des marchandises, elle touche divers aspects des affaires comme l’approvisionnement, la production, la distribution et la commercialisation. Toutes ces activités génèrent des opérations de transport maritime, ferroviaire, aérien ou routier.

Par ailleurs, la logistique s'intéresse également à la mobilité des personnes. En effet, le transport des passagers, dans un contexte urbain, interurbain et international, nécessite aussi la contribution de logisticiens.

Aptitudes et qualités requises pour travailler en logistique du transport

Capacité d’analyse et de synthèse. Diplomatie. Capacité à convaincre. Excellente connaissance des outils informatiques. Excellente maîtrise de plusieurs langues. Aptitude à bien gérer le stress.

Les intervenants

Les fournisseurs initient la chaîne logistique. Ils fournissent des intrants, c’est-à-dire toutes les matières nécessaires au fonctionnement d’une entreprise ou une expertise comme les conseils d’un expert dans le domaine de l’entreprise.

L’entreprise de production transforme et assemble des matières brutes, des pièces, des composantes et des fournitures dans le but de réaliser des produits. Certains peuvent être destinés à une autre transformation (produits dits semi-finis) et d’autres à la commercialisation (produits dits finis ou de consommation).

Le distributeur joue le rôle d’intermédiaire entre l’entreprise de production et les commerces de détail, et participe ainsi directement à la mise en marché des biens de consommation.

Le transporteur déplace géographiquement des marchandises ou des personnes d’un point d’origine à un point de destination, à l’aide de divers véhicules adaptés au contexte du transport.

Le commerce de détail, dernier intermédiaire du réseau de distribution, propose des produits de consommation aux consommateurs. De la petite boutique à la grande surface, cet intervenant exploite diverses stratégies de marketing dans le but de satisfaire le mieux possible les besoins des consommateurs.

L'approvisionnement

La première étape dans la chaîne logistique est l’approvisionnement. Cette fonction consiste à vérifier et à garantir la disponibilité des matières nécessaires à la composition d’un produit ou à la réalisation d’un service.

L’acheteur ou l’approvisionneur doit commander au fournisseur les intrants nécessaires à la réalisation du produit ou du service de son entreprise. Sa préoccupation principale est de s’assurer de commander des matières de qualité en quantité suffisante, au bon endroit, au bon moment et au moindre coût.

Rôles du logisticien

  • Prospecter le marché des fournisseurs et les sélectionner selon leur compatibilité avec les besoins de l’entreprise;
  • Négocier des ententes de partenariat avec les fournisseurs : prix, escomptes et conditions de paiement;
  • Surveiller le respect des contrats d’approvisionnement;
  • Valider les réquisitions internes;
  • Préparer les commandes à l’intention des fournisseurs et faire le suivi des commandes en cours;
  • Rédiger des appels d’offres et analyser les soumissions reçues;
  • Contrôler le niveau des inventaires d’intrants;
  • Participer à l’évaluation périodique de la performance des fournisseurs et émettre des recommandations, etc.

Le transport

Sans aucun doute l’un des maillons les plus importants de la chaîne logistique, le transport est également un rouage de premier plan de l’économie mondiale.

Il suffit de regarder autour de nous pour s’apercevoir que tout ce qui nous entoure (électronique, vêtements, aliments, etc.) a un jour été transporté. Mieux encore, nous sommes souvent nous-mêmes transportés : par autobus, par avion, par train ou par navire.

Dans cet univers du transport, on retrouve donc deux activités bien distinctes de la logistique: le transport des marchandises et le transport des personnes.

Des fournisseurs de matières premières aux consommateurs, des expéditeurs aux destinataires, tous nécessitent l’utilisation de différents modes de transport : maritime, aérien, routier ou ferroviaire.

 

Rôles du logisticien

  • Tracer des itinéraires origine-destination et estimer les temps de transport;
  • Sélectionner le mode de transport et le véhicule adaptés à la marchandise à déplacer;
  • Procéder à l’assignation des voyages et des itinéraires aux conducteurs ou aux opérateurs de véhicules;
  • Coordonner les activités de chargement des véhicules à l’origine et de déchargement à destination;
  • Suivre, en temps réel, le déplacement des véhicules sur leurs itinéraires à l’aide d’un système de repérage par satellite et de télécommunication;
  • Déployer les interventions sur le parcours en cas d’urgence;
  • Faire les demandes de permis spéciaux pour le transport de marchandises hors normes;
  • Compléter toutes les formalités relatives à la circulation hors du pays (documents d’import/export, douanes), etc.

La production

La production joue un rôle de premier plan dans notre économie, car la plupart des biens que nous consommons ou utilisons ont d’abord été produits à partir de matières premières (désignées comme les intrants : matières brutes, pièces, composantes, etc.).

La fonction de production désigne à la fois l’action de produire et les produits qui en découlent (désignés comme les extrants : produits destinés à la commercialisation ou à une autre transformation) à la suite de l'utilisation de divers procédés, comme le sciage, la soudure, la cuisson, l'assemblage, etc., dépendamment du produit.

Rôles du logisticien

  • Assurer la réalisation du calendrier et du plan de production.
  • Valider la planification des besoins en matières (PBM) afin d’éviter les ruptures de stock.
  • Surveiller les réapprovisionnements en intrants aux postes d’assemblage.
  • Participer au contrôle de la qualité en cours de production.
  • Suivre en temps réel les indicateurs de performance de la production et intervenir au besoin.
  • Voir à la réalisation du programme d’entretien préventif des équipements de production et de manutention.
  • Collaborer à l’optimisation des procédés et des processus de production.
  • Suggérer des méthodes et techniques permettant une amélioration de la productivité, etc.

La distribution

À la fin du processus de production, les entreprises doivent rejoindre les commerces de détail et leurs consommateurs en quête de produits. C’est là l’affaire des distributeurs.

De nombreux intermédiaires prennent part à la distribution à l’intérieur d’un réseau parfois simple (producteur-détaillant), mais souvent complexe, comme c’est le cas lors de transactions internationales. Ces intermédiaires sont les grossistes, les exportateurs/importateurs, les transitaires, les courtiers, les groupeurs, les entreposeurs publics, les sociétés d’arrimage, les transporteurs de marchandises, etc.

La distribution requiert des installations visant à optimiser les opérations, comme les centres de distribution, les entrepôts et les dépôts de transit.

Rôles du logisticien

  • Confirmer la réception des commandes des commerçants.
  • Produire les bons de livraison et coordonner les activités de distribution des marchandises vers les points de vente.
  • Sélectionner les intervenants du réseau de distribution : transporteurs, transitaires, agences, courtiers, entreposeurs, groupeurs, etc.
  • Superviser les activités d’emballage pour la distribution et la palettisation des marchandises.
  • Déterminer l’ordonnancement des livraisons selon un ordre de priorité et planifier l’ordonnancement du chargement des véhicules selon l’itinéraire à rebours.
  • Surveiller le niveau des inventaires des marchandises et signaler toute rupture de stock.
  • Faire le suivi des marchandises en transit.
  • Participer à l’analyse des indicateurs de performance et émettre des recommandations, etc.

Le marchandisage

Le marchandisage est une fonction propre au commerce de détail. La mise en valeur et le positionnement des produits de consommation reposent sur des stratégies conjuguées de marketing et de logistique : la disponibilité constante d’une variété de produits; le caractère actuel des produits (fraîcheur, nouveauté, version actuelle, etc.) par la rotation des inventaires; l’espace tablette ou le présentoir désigné.

Rôles du logisticien

  • Surveiller le niveau des inventaires en magasin;
  • Être à l’affût des nouveaux produits;
  • Acheminer les commandes aux centres de distribution;
  • Faire le suivi des commandes;
  • Vérifier la conformité des commandes lors de la réception des marchandises;
  • Appliquer des stratégies de marchandisage : positionnement « tablette »,  promotion, affichage commercial, rotation des inventaires, etc.