imq ambassadeurs
Texte sur l'image: Oui

Les élèves de l’Institut maritime du Québec ont participé cet hiver, comme c’est le cas depuis quelques années déjà, au Prix littéraire des collégiens.

Ils ont eu la difficile tâche de choisir une oeuvre québécoise parmi les cinq en lice. Mukbang, de l’autrice Fanie Demeule, a gagné le coeur de la communauté imquoise pour son originalité narrative et les nombreuses réflexions sociologiques qu’elle soulève, notamment sur l’utilisation d’Internet. C’est toutefois le récit Là où je me terre de Caroline Dawson qui a remporté les
grands honneurs de cette édition 2022.

Née au Chili en 1979, Dawson raconte dans son récit la construction de son identité québécoise, avec en trame de fond les difficultés et les sacrifices liés à l’immigration. Son oeuvre, où se côtoient des personnages féminins touchants, profondément humains, peut également être vue comme un hommage à la culture populaire québécoise. Voici ce que l’autrice a tenu à dire lors de ses remerciements au Salon du livre de Québec : « Ce prix en est un magnifique, puisqu’il suppose que des centaines de jeunes adultes de tous les coins du Québec se rassemblent, se retrouvent, s’entendent. Dans les moments sombres du vivre ensemble c’est toujours vers eux et elles que je me suis tournée : on sait y discuter et poser les questions les plus intelligentes mais de façon sensible. Iels ont fait ce qu’ondevrait toujours se forcer à faire avec la même fougue : lire, écouter, penser, analyser, débattre. Je suis sincèrement émue et reconnaissante qu’au terme de tout ce magnifique processus, iels aient choisi un livre écrit par une réfugiée qui raconte son histoire. »

En ordre, de gauche à droite : Naomy Bergeron, Sarah Brazeau et Marie-Claude Gervais-Duval. Absente sur la photo : Mariane Granger.

L’allégement des mesures sanitaires en cours de session a permis de tenir les dernières rencontres en présence, les premières discussions ayant eu lieu en visioconférence. Sarah Brazeau, étudiante en navigation, a représenté l’IMQ lors des délibérations finales à Québec, les 7 et 8 avril derniers. Tout au long des échanges, les élèves ont partagé leurs impressions de lecture en faisant preuve de grandes compétences analytiques, d’une étonnante maturité et d’une rigueur incontestable. Pour les professeures impliquées, cette activité parascolaire présente un grand intérêt, car elle fait la promotion de la littérature québécoise auprès des collégiens et encourage l’exercice du jugement critique à travers la lecture d’oeuvres postmodernes aux univers toujours surprenants.

Les responsables de l’organisation et les participants tiennent à remercier la Direction de l’enseignement régulier ainsi que la bibliothèque Le havre, qui ont rendu possible la tenue de cette activité, notamment grâce à leur fidèle engagement financier. Ils remercient également la librairie Vénus, la librairie l’Alphabet, la Coopsco et l’Association du personnel de l’IMQ pour leur commandite tant appréciée.

Pour toute information supplémentaire concernant le Prix littéraire des collégiens, consultez le site Internet suivant : https://prixlitterairedescollegiens.ca/.

Voir le communiqué