• Le réseau
    de l'IMQ
  • Institut maritime du Québec
  • Service de la formation continue
  • Fondation de l'IMQ
  • Ma communauté
  • La logistique du transport
  • Partir en mer | Navigation
  • Innovation maritime
  • Bibliothèque

Marché du travail

Une pénurie de main-d’œuvre existe présentement dans ce domaine au Québec, au Canada et ailleurs dans le monde. Nos élèves diplômés sont donc très en demande.

Les officières mécaniciennes et officiers mécaniciens ont des possibilités d'emploi très diversifiées. En plus du travail en mer, ils peuvent travailler dans différents secteurs, comme :

  • les chantiers maritimes;
  • la mécanique de machines fixes : pour des compagnies d'exploitation de ressources naturelles (aluminium, pétrole, etc.), des manufacturiers de moteurs ou d'équipements mécaniques, des compagnies de chemins de fer, etc., après la réussite des examens menant à l'obtention d'un brevet de mécanicien de machines fixes;
  • l'expertise maritime : pour Transports Canada, des compagnies maritimes ou des sociétés de classification (après l'obtention du brevet Officier mécanicien 1re classe).

Pour en connaître davantage sur les carrières maritimes, nous vous invitons à consulter le site Web du Comité sectoriel de main-d'œuvre de l'industrie maritime