• Le réseau
    de l'IMQ
  • Institut maritime du Québec
  • Service de la formation continue
  • Fondation de l'IMQ
  • Ma communauté
  • La logistique du transport
  • Partir en mer | Navigation
  • Innovation maritime
  • Bibliothèque

Contexte de la profession

Le gouvernement canadien exige que les officières mécaniciennes et officiers mécaniciens soient détenteurs d'un brevet émis par Transports Canada pour exercer leur profession dans la marine marchande canadienne. Après avoir réussi les cours des quatre premiers trimestres, effectué les stages en mer et rencontré les exigences s'y rattachant, les élèves en Techniques de génie mécanique de marine peuvent se présenter aux examens de Transports Canada pour l'obtention du brevet d'officier mécanicien 4e classe.

Nos élèves diplômés en Techniques de génie mécanique de marine sont en mesure d'assurer le fonctionnement et l'entretien des moteurs, des machines et des appareils auxiliaires à bord des navires ainsi que de surveiller et de coordonner le travail du personnel affecté à la salle des machines. Ils doivent pouvoir repérer rapidement la raison d’une défaillance dans l’un des systèmes et réagir efficacement.

Seule institution de formation des futurs mécaniciens de marine francophones en Amérique du Nord, l’Institut maritime du Québec forme ses élèves pour qu’ils puissent atteindre les différents paliers menant à l’obtention de brevets d’officier mécanicien auprès de Transports Canada : officier mécanicien 4e classe, officier mécanicien 3e classe, officier mécanicien 2e classe, officier mécanicien 1re classe ou chef mécanicien.

Selon le grade qu’il occupe, l’officier mécanicien est responsable de diverses tâches : les systèmes auxiliaires (4e classe); les groupes électrogènes (3e classe); les systèmes inhérents à la propulsion et la supervision du personnel (2e classe); la gestion de la salle des machines et des équipements ainsi que le travail administratif rattaché à ces fonctions (1re classe).

Les élèves en Techniques de génie mécanique de marine de l’IMQ doivent avoir accompli le temps de mer exigé et obtenu tous les brevets préalables avant de se présenter aux examens en vue de l’obtention de leur brevet de chef mécanicien, le plus haut grade dans la marine marchande. En tenant compte du fait qu'ils navigueront entre six et neuf mois par année, il faut calculer environ six ans de carrière pour l'obtention de ce brevet.

Ce que vous pouvez faire

Un officier mécanicien doit entre autres savoir :

  • assumer l'entière responsabilité de toute la machinerie à bord d'un navire;
  • veiller au bon fonctionnement et à l'entretien de tous les systèmes du navire (propulsion principale, systèmes auxiliaires tels que l'électricité, la réfrigération, la climatisation, etc.);
  • coordonner le travail du personnel chargé du fonctionnement et de l'entretien des machines;
  • appliquer les règles de sécurité pour prévenir les accidents et les incendies.