• Le réseau
    de l'IMQ
  • Institut maritime du Québec
  • Service de la formation continue
  • Fondation de l'IMQ
  • Ma communauté
  • La logistique du transport
  • Partir en mer | Navigation
  • Innovation maritime
  • Bibliothèque

En préparation pour un départ en mer

Avant un départ en mer, outre la formation scolaire, l’élève officier est encadré dans sa préparation personnelle. Plusieurs rencontres ont lieu afin de préparer l’élève à vivre cette expérience unique. Ces rencontres touchent des sujets tels que la vie en mer, l’isolement, la hiérarchie et le rôle de l’élève officier à bord.

Tout au long du trimestre qui précède un départ en mer, l’élève officier est responsable de préparer son dossier de stage. Ce dossier comprend une fiche de renseignements personnels ainsi qu’une copie de tous les documents et certificats valides requis pour un départ en mer.

Confirmation des places stages par les compagnies partenaires

Quelques semaines avant le départ prévu, une liste d’admissibilité au stage est produite afin de déterminer les élèves qui partiront en mer. Cette liste est basée sur la production du dossier de stage complet et sur la réussite des cours en vertu de la Politique régissant l’organisation et l’admissibilité aux stages en mer.

Rencontre d’attribution de stage

À la suite du dépôt, par les élèves, des documents requis et de la confirmation des listes de stages, le technicien aux stages en mer rencontre individuellement chacun des stagiaires.

Lors de cette rencontre, l’élève est guidé dans le choix de son stage en fonction des places disponibles et confirmées par les différentes compagnies, de ses intérêts quant aux types de voyage et aux types de cargaisons ainsi qu’en tenant compte des demandes particulières des compagnies et des contraintes propres à l’élève (allergies, limitations relatives au certificat médical de Transports Canada).

C’est lors de ces rencontres que sont remplis les documents de confirmation de stage et les contrats d’engagement propres aux compagnies. Si requis, un rendez-vous est planifié pour un test de dépistage ou un examen médical spécifique à la compagnie.

Le technicien aux stages remet aussi les documents de stage qui devront être remis à l’officier responsable à bord du navire :

  • Brochure d’information Encadrement à bord du navire, spécifiant les objectifs du stage en mer, l’encadrement attendu à bord du navire ainsi que les engagements de la compagnie envers l’IMQ et ses stagiaires;
  • Formulaires d’évaluation de mi-stage et de fin de stage de l’élève officier.

Dès la confirmation du stage, le personnel du Service des stages achemine au responsable des embarquements de la compagnie le dossier de stage en version électronique. Ce dossier comprend les documents suivants :

  • Fiche du cadet, comprenant les renseignements généraux;
  • Carnet de marin;
  • Passeport valide pour la durée du stage (+ 6 mois);
  • Certificat médical valide décerné par un médecin accrédité par Transports Canada;
  • Carnet de vaccination à jour et preuve d’attestation de vaccination, selon les exigences du milieu maritime;
  • Preuve de vaccination contre la fièvre jaune;
  • Certificat d’aptitude de Secourisme avancé élémentaire ou en mer;
  • Certificat d’aptitude de Sécurité de base STCW;
  • Certificat d’aptitude pour Personnel du navire ayant des responsabilités en matière de sûreté;
  • Plumitif.

Le dossier comprend également, en fonction des procédures établies par la compagnie :

  • Un examen médical spécifique requis par la compagnie;
  • Un test de dépistage.

Selon les procédures établies par la compagnie, le dossier comprend également :

  • Un examen médical spécifique requis par la compagnie;
  • Un test de dépistage.

Encadrement à bord du navire

Dès son arrivée à bord, l’élève doit être pris en charge par un membre de l’équipage et confié à la responsabilité d’un officier superviseur. Il est primordial que l’élève officier soit informé des attentes de son superviseur quant à ses tâches, à ses responsabilités et à son attitude.

Durant toute la durée du stage en mer, il doit être sous la supervision d’un officier et devra être attitré au même quart de travail que ce-dernier, sans que cela l’empêche aussi de participer à d’autres travaux.

En plus de participer aux diverses tâches de la vie à bord, l’élève officier doit remplir un registre de formation qu’il doit déposer, pour correction, lors de son retour en classe. Ce registre doit être vérifié fréquemment par l’officier superviseur qui doit également signer diverses tâches authentifiant qu’elles ont été exécutées par le stagiaire.

Évaluation de l’élève officier

À la mi-stage, le stagiaire et son officier superviseur doivent se rencontrer afin de compléter l’évaluation de mi-stage. Cette rencontre vise à faire le point sur le rendement de l’élève officier à bord et d’identifier les aspects de son travail qui doivent être améliorés en vue de l’évaluation finale.

Avant le débarquement, une seconde rencontre doit avoir lieu entre l’élève et l’officier afin de compléter l’évaluation de fin de stage.

Ces deux documents doivent être remis à l’élève et acheminés au Service des stages à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. dès qu’ils auront été complétés.

En cas de problème avec un élève officier, il est important que la personne responsable des stages soit informée le plus rapidement possible. vous pouvez la joindre directement en Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.!