• Le réseau
    de l'IMQ
  • Institut maritime du Québec
  • Service de la formation continue
  • Fondation de l'IMQ
  • Ma communauté
  • La logistique du transport
  • Partir en mer | Navigation
  • Innovation maritime
  • Bibliothèque

Nouvelles de ma communauté de l'IMQ

Les premiers finissants du nouveau programme Matelotage obtiennent leurs diplômes!

Première rangée à genoux : M. François Paradis, député de la circonscription de Lévis; M. Patrice Caron, Syndicat international des marins canadiens; Mme Delphine Jean, finissante; M. Francis Lamarche, finissant; M. François Dumont, finissant; M. Philippe Doré-Beaupré, finissant. Rangée du haut, de gauche à droite : M. Alain Auclair, directeur du CFMU; M. Claude Mailloux, directeur du comité sectoriel de main d’œuvre de l’industrie maritime; Mme Isabelle Paquet, représentante du Ministre responsable des Affaires maritime, M. Jean d’Amour; Mme Ariane Michaud, conseillère pédagogique au CFMU; Mme Esther Lemieux, directrice générale à la CSDN; M. Bertin Fillion, directeur général adjoint à la CSDN; M. Daniel-Étienne Vachon, directeur du CFMVL; M. Daniel Sauvageau, finissant. Un peu accroupi : M. Jonathan Ouellet, finissant; M. Jérémie Breault, finissant. M. Francis Lafortune, enseignant; M. Patrice Lemay, technicien au CFMU; M. Jean-Patrick Gosselin, enseignant; M. Garret Gunning, finissant; M. Samuel Couture, finissant; M. Keven Gosselin-Thibault, finissant; M. Eric Tremblay, enseignant et technicien au CFMU; M. Marc-Antoine Martel, finissant; Mme Sylvie Bernatchez, directrice de la traverse Québec-Lévis; M. Daniel Dion, directeur de l’IMQ; M. Sébastien Carrier, finissant; Mme Stéphanie Beaudry, adjointe administrative CFMU; M. Martin Léveillé, capitaine sénior, STQ et Mme Gréta Bédard, vice-président STQ.

Le Centre de formation en mécanique de véhicules lourds (CFMVL) de la Commission scolaire des Navigateurs a diplômé les 12 premiers finissants du nouveau programme Matelotage, unique en province.

Cette cohorte, qui a commencé les cours en janvier 2018, a travaillé sans relâche dans le cadre des 735 heures d’apprentissages requises pour l’obtention de leur diplôme d’études professionnelles. Cette formation, donnée en collaboration avec le Centre de formation aux mesures d’urgence (CFMU) de l’Institut maritime du Québec permet aux futurs matelots d’apprendre les rudiments de leur métier, tant sur les ponts des navires que dans les salles de machines, ou à la timonerie.

« Ce fut une année bien mouvementée pour le personnel du centre, avec cette grande nouveauté et les travaux d’aménagement pour accueillir les aspirants matelots. Nous sommes contents d’avoir pu répondre efficacement aux besoins en main-d’œuvre de l’industrie maritime et d’en assurer la relève. Nous sommes aussi très heureux d’avoir pu compter sur un précieux allié : l’Institut maritime du Québec! C’est ainsi que nos nouveaux diplômés pourront voguer sur les mers et exercer des tâches aussi diversifiées que les travaux d’entretien et de réparation des appareils et des systèmes, la participation aux manœuvres et à la gouverne d’un navire, la surveillance du bon fonctionnement de la salle des machines, la fabrication de nœuds et d’épissures ainsi que la participation aux opérations liées à la sûreté et à la sécurité du navire. Nous leur souhaitons le meilleur des succès, que la mer leur soit bonne! », s’est exclamé le directeur du CFMVL, M. Daniel-Étienne Vachon.

La prochaine cohorte débutera en septembre 2018.

Voir le communiqué